Les discussions autour de la vie de l'Asbl SymphObourg organisation, son fonctionnement...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'histoire du Festival d'Obourg de 1962 à 1977

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin Forum
Admin Forum
De 1962 à 1977, ce festival accueillit nombre de vedettes d’expression francophone de l’époque, comme Léo FERRE, BARBARA, Claude NOUGARO, Georges MOUSTAKI, Félix LECLERCQ, Guy BEART, Maxime LEFORESTIER, Gérard LENORMAN.ou d’autres, plus jeunes dans le métier, mais dont la carrière a pris son essor à cette époque, comme ADAMO, vedette de la première édition, Michel SARDOU, ou encore Pierre RAPSAT qui créera ensuite avec d’autres les Francofolies de Spa.  

En vrac quelques liens intéressants...

http://www.telemb.be/quartiers-d-histoires-08-03-2012-le-festival-d-obourg-le-temple-de-la-chanson-francophone_d_10343.html

http://www.sonuma.be/archive/michel-sardou-%C3%A0-obourg

http://www.dailymotion.com/video/x2nwqu_festival-d-obourg_news


Les joyeux troubadours cela sonne plutôt bien comme la musique qui sera au centre de cette localité pendant 15 ans. Poésie, peuple et chanson seront les maîtres mots de cet évènement de portée nationale lancé en 1962 pour se terminer en 1977.


Quelques grand nom du festival: Salvatore Adamo, Julien Clerc, Léo Ferré, Gérard Lenorman, George Moustakic, Claude Nougaro mais aussi:


Jean-Jacques Kira est né le 27 décembre 1947 à Bruxelles. Son papa était chocolatier-confiseur. Au départ, rien ne le prédisposait à la musique. Vers l’âge de dix-sept ans, il fait la connaissance du chanteur Belge Robert Cogoi.

Un an plus tard, il devient son choriste et parcourt la Belgique en galas et tournées. Parallèlement, il suit des cours de chant chez Michette Lelong et chante dans un petit orchestre de bal : « Les Gémini’s ». Après son service militaire, il travaille plus sérieusement la chanson et surtout la composition et participe au Festival d’Obourg. Il commence à chanter dans de petits spectacles à Bruxelles et en province, participe à quelques concours qu’il gagne quelques fois et perd souvent. Ce qui ne l’empêche pas de continuer. Il chante au ‘Grenier aux Chansons’ à Bruxelles. En 1968, il gagne enfin la ‘Clé d’Or’ à Mons et est finaliste du Festival de Bastogne.
En Juillet 1971, il est finaliste du festival de la chanson française à Spa avec Catherine et Maxime Leforestier et sort ses premiers 45 tours.
L’année suivante, il participe à l’émission télévisée ‘La Caméra d’Argent’. Il tourne chaque week-end dans de petits galas en province et quelques cabarets bruxellois avec sa petite formation.


Christian Leclercq a remporté en 1972 le grand prix de la chanson jeunesse au festival d’Obourg.
 
Il a chanté en première partie de Claude Nougaro et Gérard Lenorman à Obourg et de Serge Lama au Théâtre de Mons.


Jacques Hustin est né à Liège en 1940.

Il a été baptisé le « Fortunio de la chanson » par Marcel Achard. Il possède en effet un palmarès plus qu’éloquent : le prix du Festival d’Obourg en 1964, le prix des Jeunesses de la chanson, le premier prix du Festival de Spa en 1965, le prix de la Sabam en 1966, l’Hermine de Bronze au Festival de Rennes en 1967, le prix du Festival international de Roumanie en 1968 et en 1969 (le Cerf d’Or), le Grand prix de l’Académie Charles Cros en 1969 et le prix de la ville de Cannes en 1972.
Il représente la Belgique au Concours Eurovision le 06/04/1974 à Brighton avec Fleur de liberté où il remporte la neuvième place, c'est le groupe ABBA qui gagne ce jour là.
Jacques Hustin joue ensuite dans la comédie musicale Hair, se produit à l’Olympia. Il fait de nombreux spectacles, des tournées, écrit et enregistre de jolies chansons. Il anime également de nombreuses émissions télévisées dont la Guimbarde. Talent, poésie, romantisme, sensibilité, … font de lui un artiste qui reste parmi les chanteurs de notre Communauté celui qui s’est forgé un des palmarès des plus enviables. Ses titres les plus connus sont On m’a donné quinze ans, La Gavroche, Le Père Noël a disparu, Julie, Coup de foudre, La chanson de petite abeille, La marijuana.


Anne-Marie GODART se lance dans la chanson au début des années 70.
Elle a enregistré un album « Besoin de vivre »(76) et quelques 45T SP tels que:
« Concerto sans Frontière »(70) signé M.Le Forestier, »Rose d’Irlande »(70)thème du film « La Fille de Ryan » et « Pas un mot, pas une larme (73).
En 1972, elle représente Monaco au concours Eurovision de la Chanson en interprétant « Comme on s’aime » en duo avec Peter Mc Lane (français au pseudo écossais).
Elle continue à se produire en galas.

http://www.obourg-augello.be/festival-de-la-chanson-francaise-en-1961-obourg/

Voir le profil de l'utilisateur http://symphobourg.forumactif.be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum